samedi 3 septembre 2016

De Mozart à Attahir















Sous l’impulsion de son directeur musical Tugan Sokhiev, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse reste l’une des phalanges françaises les plus réputées. État des lieux et survol de la nouvelle saison symphonique.
 
L'année croisée franco-russe de la culture et du patrimoine s’est ouverte au printemps dernier au Théâtre Bolchoï, avec un concert réunissant le Chœur du Bolchoï et l’Orchestre national du Capitole de Toulouse dans l’interprétation du Requiem d'Hector Berlioz. Directeur musical de l’opéra moscovite et de la phalange toulousaine, Tugan Sokhiev a également dirigé cette œuvre lors d’une tournée européenne, notamment au Musikverein de Vienne où l’ONCT est l’un des rares orchestres à être chaque année invité. L’Orchestre du Capitole retournera cette saison à la Philharmonie de Paris, où il fait salle comble pour deux rendez-vous par an très attendus. Une tournée internationale est ensuite programmée au printemps prochain en Corée, à Taïwan et aux Émirats Arabes Unis. L’ONCT reste en effet l’une des phalanges symphoniques hexagonales les plus actives à l’étranger, notamment grâce au soutien financier de l’association Aïda regroupant de nombreux mécènes de l’Orchestre du Capitole.


À Toulouse, Tugan Sokhiev dirigera cette saison dix concerts d’abonnement, dont le "Don Quichotte" de Jules Massenet avec Ferruccio Furlanetto. La fameuse basse italienne voyage aujourd’hui régulièrement avec les musiciens toulousains, notamment à Vienne où il a souvent triomphé. Comme les Parisiens, on appréciera ici la "Shéhérazade" de Maurice Ravel par la jeune biterroise Marianne Crebassa, mezzo-soprano. Notons aussi la présence de deux pianistes français aux côtés du maestro russe: le retour de Jean-Yves Thibaudet pour le Concerto d'Aram Khatchatourian, et la première venue de Lucas Debargue, révélation fulgurante de ces derniers mois, pour le Concerto en sol de Ravel. De Mozart, on entendra le Troisième concerto par le violoniste Vadim Gluzman, et le Concerto pour clarinette par Raphaël Sévère. Tugan Sokhiev met à l’honneur deux compositeurs français vivants avec des œuvres qui seront créées cet automne, puis jouées pour la première fois en France à la Halle aux Grains: "Ur-Geräusch" de Hugues Dufourt est conçue en regard de la "Symphonie héroïque" de Beethoven, "Samaa Sawti Zaman" de Benjamin Attahir – né à Toulouse en 1989 - est dédié à Pierre Boulez.


Parmi les chefs invités, signalons les premières performances toulousaines de deux jeunes talents déjà réputés: le Suisse Lorenzo Viotti et le Vénézuélien Rafael Payare. On retrouvera d’autres révélations qui ont fait sensation la saison dernière: le Letton Andris Poga, l’Espagnol Gustavo Gimeno, et l’Israélien Lahav Shani pour une "Rhapsody in blue" de George Gershwin qu’il dirigera du piano. Christian Zacharias jouera le Cinquième concerto de Beethoven en ouverture de saison, sous la direction de Tugan Sokhiev, avant de prendre lui-même la baguette lors d’un second concert au printemps. On se réjouit du retour de plusieurs maestros habitués de la Halle aux Grains: le Danois Thomas Søndergård (Sibelius), l’Espagnol Josep Pons (Bruckner), le Britannique Wayne Marshall (concerts du Nouvel An), l’Américain Joseph Swensen (Bruckner), le Japonais Kazuki Yamada (Mahler) ou encore l’Italien Rinaldo Alessandrini (Mozart, Beethoven, Schubert). À leurs côtés, sont attendus notamment le pianiste toulousain Adam Laloum dans le Concerto "Jeunehomme" de Mozart, le violoniste Benjamin Beilman dans le Concerto de Sibelius, le violoncelliste Alexandre Kniazev dans le Premier concerto de Chostakovitch, l’altiste Adrien La Marca dans le Concerto de Bartók, la mezzo-soprano Karine Deshayes dans la Troisième symphonie de Mahler, etc. 


Deux concerts hors norme invitent Jeff Mills, célèbre DJ américain qui mixe depuis une dizaine d’années au cœur d’orchestres symphoniques. À la Halle aux Grains, il donnera "Light from the Outside World", œuvre arrangée par le compositeur français Thomas Roussel qu’il interprète partout dans le monde sous la direction de Christophe Mangou - le chef français est d’ailleurs en charge du riche projet pédagogique de l’ONCT destiné au jeune public. Mis en place le samedi et désignés «Happy hour»(1), des programmes courts permettent depuis la saison dernière d’apprécier des œuvres célèbres. Ces rendez-vous seront cette année au nombre de quatre, avec des pages fameuses de Maurice Ravel, Georges Bizet, Piotr Ilitch Tchaïkovski et Johannes Brahms.


N’excellant plus seulement dans le répertoire français, comme ce fut longtemps le cas, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse a aujourd’hui atteint un niveau artistique inédit. Phalange très médiatisée, l’ONCT voit ainsi ses performances retransmises par les chaînes et les pages Internet de France Télévisions, Mezzo et Arte, ainsi que Radio Classique et France Musique, ou encore le site en ligne medici.tv. Mais l’acoustique inappropriée de la Halle aux Grains se révèle être un frein artistique majeur pour des musiciens qui écument les plus grandes salles partout dans le monde - certaines très performantes comme la Philharmonie de Paris. Pour soutenir le développement de son orchestre, la métropole toulousaine envisage donc la construction d’un auditorium de 2 000 places dans les murs de l’ancienne prison Saint-Michel. Une étude de faisabilité est en cours, les premières conclusions s’avèrent favorables à un tel projet. 


Par ailleurs, Tugan Sokhiev et l’ONCT ont cette année lancé une Académie internationale de direction d'orchestre à Toulouse. L’intention est de transmettre la technique de direction d'orchestre auprès de jeunes chefs débutants. Dirigée par le maestro russe, la deuxième édition a lieu en octobre.


Jérôme Gac

T. Sokhiev © Marc Brenner


(1) "La Chauve-Souris" (ouverture) de Strauss,
"La Valse" et "Daphnis et Chloé" (suite n° 2) de Ravel,
par P. Bleuse (direction), samedi 8 octobre, 18h00, à la Halle aux Grains.


Concerto n° 5 de Beethoven par C. Zacharias (piano),
"Symphonie fantastique" de Berlioz par T. Sokhiev (direction),
samedi 17 septembre, 20h00, à la Halle aux Grains
,
place Dupuy, Toulouse. Tél. : 05 61 63 13 13.
Concert retransmis en direct sur medici.tv

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire