dimanche 13 novembre 2016

L'éclat des Arts Renaissants


















Le Musée des Augustins, l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines, l’église Saint-Jérôme et l’église Saint-Exupère accueillent à Toulouse les concerts de la saison des Arts Renaissants.
 

Fondée par Xavier Darasse en 1982, l’association Les Arts Renaissants propose chaque année six concerts à Toulouse, de l’automne au printemps. Jordi Savall (photo) et son ensemble baroque Le Concert des Nations ouvrent la saison - à guichets fermés - à l’église Saint-Jérôme, avec un programme réunissant des compositeurs européens des XVIIe et XVIIIe siècles (Lully, Purcell, Rameau, Boccherini, etc.). L’ensemble de cuivres anciens de Toulouse Les Sacqueboutiers poursuivra ensuite les célébrations de son quarantième anniversaire, en compagnie de la Maîtrise de Toulouse qui vient de souffler sa dixième bougie. Ils donneront à l’église Saint-Exupère un concert de musique anglaise de la Renaissance, avec des œuvres de Thomas Tallis, John Taverner, Anthony Holborne, William Byrd, Mathew Locke, Orlando Gibbons, Peter Philips et Thomas Weelkes, composées pour l’Avent et pour Noël, et quelques pièces à danser.
 

L’année 2017 débutera dans le cadre feutré du salon rouge du musée des Augustins avec le fameux Quatuor Modigliani, qui interprètera des œuvres pour quatuor à cordes de Franz Schubert, Felix Mendelssohn et Dimitri Chostakovitch. Toujours aux Augustins, on attend cet hiver le Trio Moraguès, réunissant le clarinettiste Pascal Moraguès, la pianiste Claire Désert et le violoncelliste Gary Hoffman. Ils offriront un programme romantique constitué de pages de Ludwig van Beethoven, Robert Schumann, Johannes Brahms, etc.
 

À l’arrivée du printemps, l’ensemble Les Surprises dirigé par le claveciniste Louis-Noël Bestion de Camboulas livrera une reconstitution de l’opéra-ballet "les Éléments", de Destouches et Michel-Richard Delalande. Trois voix solistes interprèteront à l’église Saint-Exupère cette version de concert d’une œuvre créée en 1721, «avec la participation exceptionnelle à la danse du jeune Louis XV, alors âgé de onze ans, et de tous les jeunes seigneurs de la Cour». Le succès fut tel qu’il fut repris durant tout le siècle : «Nombreux sont les exemples de concerts privés, aux effectifs variés, s’adaptant tant aux cours royales qu’aux salons bourgeois. Les œuvres étaient remaniées afin d’être en cohérence avec le lieu et l’effectif à disposition», précisent les interprètes. Dans cet esprit, l’ensemble Les Surprises a conçu une version de chambre réunissant les plus beaux airs de l’œuvre, «recréant ainsi un nouveau livret, une nouvelle dramaturgie, illustrant au plus près le Chaos, l’Air, le Feu, la Terre et l’Onde !».
 

Cette éclatante saison s’achèvera à l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines avec la violoncelliste Ophélie Gaillard et son ensemble Pulcinella, pour une soirée entièrement dédiée aux symphonies et concertos de Carl Philipp Emanuel Bach - le plus célèbre des fils de Johann Sebastian.
 

Jérôme Gac
 

Le Concert des Nations, sous la direction de J. Savall,
mercredi 16 novembre, 20h30,
église Saint-Jérôme,
2, rue du Lieutenant-Colonel-Pélissier, Toulouse.
 

Les Sacqueboutiers et la Maîtrise de Toulouse,
mercredi 7 décembre, 20h30,
église Saint-Exupère,
33, allées Jules-Guesde, Toulouse.
 

Quatuor Modigliani, mercredi 11 janvier,
Trio Moraguès, mercredi 1er février,
20h30,
Musée des Augustins,
21, rue de Metz, Toulouse.

Tél. : 05 61 25 27 32.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire